Menu

Le coup du lapin (Accident de circulation)

Le coup du lapin (Accident de circulation)

Définition du coup du lapin

 

Le "coup du lapin" désigne un traumatisme cervical, et plus précisément une entorse au niveau des vertèbres du cou.

Cette blessure a le plus souvent pour origine un accident de circulation avec choc arrière, provoquant un mouvement de bascule de la tête de l'avant à l'arrière, ou inversement (d’où l’intérêt de l’appui-tête).

Les symptômes apparaissent dans les heures suivant le traumatisme :

  • Une douleur au niveau du cou, irradiant dans le bas du crâne, les épaules et le dos.
  • Une limitation dans certains mouvements du cou.
  • Des maux de tête plus particulièrement localisés en bas du crâne ou sur une moitié du crâne seulement.
  • Peuvent persister à plus long terme divers symptômes, comme des malaises, des déséquilibres, des vertiges, un flou visuel, mais aussi des troubles de la mémoire, de la concentration, etc.

Par mesure de précaution, et afin de vérifier les causes de ces symptômes handicapants et persistants, et d’éliminer un traumatisme grave des cervicales, mieux vaut consulter son médecin, ou se rendre au service des urgences de l'établissment de soins le plus proche.

L’examen clinique et la palpation de la région cervicale permettent de repérer les zones douloureuses, une raideur, voire une anomalie.

La réalisation d’examens d’imagerie permet de vérifier l’absence de lésions graves, surtout en présence de troubles neurologiques et bien sûr si l’accident a été violent.

Côté médicaments, le traitement repose sur des antidouleurs, des anti-inflammatoires ou des myorelaxants.

De même, la réalisation de séances de kinésithérapie, de massages, ou d'ostéopathie, peuvent contribuer à une meilleure et plus rapide stabilisation voire guérison des blessures.

Enfin, le coup du lapin, selon sa gravité, peut laisser subsister des séquelles permanentes plus ou moins importantes (limitation douloureuse des mouvements du cou, avec douleurs irradiant dans les épaules, le dos, outre céphalées, vertiges résiduels).

 

Que faire en cas d'accident ayant occasionné un coup du lapin ?

 

L'idéal, à la suite d'un accident de circulation avec coup du lapin, est de se rendre aux services des urgences, afin de s'assurer de l'étendue des blessures.

L'urgentiste procèdera à un examen du blessé, notamment avec prise de clichés radiographiques (voire scanner); il délivrera par la suite un certificat médical initial descriptif des blessures.

Evidemment, les services des urgences sont destinés à prendre en charge les blessures les plus sérieuses, et iront au plus pressé.

C'est pourquoi il est recommandé de faire compléter cet examen par son propre médecin traitant, qui rédigera un certificat descriptif largement plus détaillé (avec précision des irradiations, par exemple au niveau des épaules, au niveau dorso lombaire ...).

A réception de l'ensemble de ces documents, la Compagnie d'assurance dispose d'un délai de trois mois pour formuler une proposition de versement de provision.

Il est conseillé de consulter un avocat dès ce stade de la procédure, afin de veiller au respect de l'ensemble des droits de la victime : notamment versement d'une provision d'un montant raisonnable, mise en relation avec un médecin conseil qui se chargera de l'accompagnement médical et assistera aux expertises médicales, mise en place de l'expertise médicale ...

Le Cabinet TOUBOUL Avocats est en ce sens à votre disposition, à la suite d'un accident de la circulation ayant provoqué un préjudice corporel, pour vous apporter toute information complémentaire pour éclairer votre choix, par téléphone au 04.91.555.585 ou par mail à contact@touboul-avocats.fr.

Cabinet d'Avocats TOUBOUL- Marseille - Droit du dommage corporel - Accidents de circulation (accident de la route) - Agressions et Autres infractions pénales - Accidents de ski - Accidents du travail - Accidents divers - Assurances de personnes.

Publié le 17/06/2013

Commentaires

PAUL
Bonsoir Madame, Monsieur
,
J'ai eu un accident de la route non responsable le 22.09.2015 dans le cadre de mon travail (un véhicule nous a percuté par l'arrière). J'étais passager et ai subi un coup du lapin. Je suis en accident de travail depuis cette date.
Les dommages corporels ont été notifiés sur le constat, mais depuis je ne me suis pas mis en relation avec l'assurance de la partie adversaire.
Je souhaiterai savoir si c'est encore possible ?
Je vous remercie de la réponse que vous pourrez m'apporter.
Salutations.
09 November 2015 à 19:59

Commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier

Ce site a été réalisé par SiteAvocat : création site internet avocat - Mentions légales - Confidentialité

Accès administrateur